Contactez-nous SANS FRAIS 1 855 561-4563

Signes et symptômes d'alerte d'un diagnostic d'angio-oedème héréditaire

  •  Crises récurentes, parfois douloureuses, d’enflure dans une partie quelconque de l’organisme principalement aux extrémités (mains, pieds, bras et jambes), à l’abdomen, au visage, dans la région génitale et à la gorge; 
  
  • Douleurs abdominales, nausées et vomissements causés par l’inflammation de la paroi intestinale;
  
  • Enflure de la gorge qui risque de bloquer les voies aériennes menaçant le pronostic vital.


Les manifestations de l’AOH varient considérablement et les symptômes peuvent évoluer au fil du temps. Les crises durent habituellement entre deux et cinq jours. Le patient peut avoir d’une à trois crises mensuelles. L’AOH est une maladie imprévisible.

Les crises se déclenchent spontanément sans raison apparente. Certains éléments potentiellement déclencheurs ont été déterminés comme :

  •  trauma1,2;
  •  infection1,2;
  •  chirurgie1 ;
  •  anesthésie1 ;
  •  interventions dentaires1 ;
  •  fluctuations du taux d’hormones (en particulier la hausse des oestrogènes)2 ;
  •  menstruations1 ;
  •  utilisation de contraceptifs oraux1 ;
  •  stress émotif intense1,2

C’est une maladie chronique mais traitable.

Références

1. National Organization for Rare Disorders. Physician’s Guide: Hereditary Angioedema (HAE), 2010.
2. Kaplan AP. Hereditary angioedema: diagnosis and pathogenic mechanisms (chapitre 1). Dans : Current and Emerging Options for Hereditary Angioedema Management. Cicardi M. (éd.), Future Medicine Ltd, 2012.